suicide

Two lovers

Rares sont les comédies romantiques que nous allons voir au cinéma. Si, il faut être honnête, même si on aime "les petites perles indépendantes", en général, ce sont plutôt des flims d'actions, fantastiques, ou des grosses pochades. Et bien nous voilà donc réunis devant two lovers, le dernier flim de James Gray, à qui on doit les merveilleux Little Odessa, The Yards et La nuit nous appartient.

par