kang-oh song

The Host

Memories of Murder. Ah. Memories of Murder... Ces trois mots ont le mérite de me faire voyager. Son réalisateur Joon-ho Bong aura donc mis 3 ans pour nous envoyer son nouveau bébé, que dis-je son nouveau joyau, car comme pour MoM en 2003, qui mettait un grand coup de latte dans le film policier, genre endormi depuis longtemps, par son ton décalé, son humour, The Host est à n'en point douter un nouveau chef d'oeuvre pour le pépère, qui opère cette fois-ci dans le domaine fantastique. Et dieu que cette phrase est longue.

par