humour

Les confessions de Rousseau, Dijon, 9/2/11

Après avoir découvert la critique du dernier spectacle de Stéphane Rousseau dans le torchon local, le Bien Public, pour ne pas le nommer, j'ai eu comme qui dirait envie de donner mon avis, parce qu'il n'y a pas de raison.

par