Articles de Bertrand

Rodrigo y Gabriela, L’Olympia -11.04.10-

Les éléments étaient pourtant contre nous. Le train pour Paris annulé pour cause de grève, on aurait pu sagement rester à la maison et rater Rodrigo y Gabriela. Mais non, pas de ça chez nous. Nous avons donc ressorti la Bebermobile de sa douce pré-retraite et pris la route de la capitale. A nous les joies de l'autoroute et la circulation parisienne. Old School.

par

Jumper

Jumper, c'est l'histoire du jeune David Rice (Hayden Christensen), qui se découvre le don de téléportation. Il quitte alors le cocon familial, son père en fait, à 15 ans pour devenir indépendant et cambrioler deux-trois banques pour se mettre à l'abri. Cette petite existence va être bouleversée le jour où une milice secrète dirigée par un certain Roland (Samuel L Jackson) parvient à le localiser.

par

Dragonball Evolution

Dragonball Evolution, c'est un peu comme un porno, le plaisir en moins : de jolies nanas ne suffisent pas à faire un flim. Ça on le savait déjà. Là ou Dead or Alive réussissait malgré tout à être sympathique, en dépit d'une absence totale de scénario, DB Evolution ne franchit jamais le niveau "lamentable".

par

The Fountain

Une petite envie comme ça, de rendre hommage à un de mes flims préférés.

par

Alice au pays des Merveilles

Vous le savez déjà, Tim Burton c'est un peu ma marotte. J'ai à peu près tout vu et même lu. Alors forcement je n'allais pas passer à côté d'Alice in Wonderland, Alice au Pays des Merveilles, relecture des bouquins de Lewis Carrol.

par

DKM – Live on Lansdowne, Boston, MA

C'est un bien joli combo CD+DVD qui est sorti le 29 avril dernier : la captation d'une semaine de concert des Dropkick Murphys. 8 ans -déjà- après le mythique Live on St-Patrick's Day, ce sont 20 nouvelles chansons qui s'offrent en concert.

par

Agora

Un très beau flim historique d'Alejandro Amenabar avec ma préférée d'entre toutes, Rachel Weisz.

par

Les Murphys à l’Olympia, 28.01.10

Retour à la normale. Après l'expérimentation de la semaine dernière, retour à du chéri, de l'aimé, du vrai, du lourd. Les Dropkick Murphys étaient parisiens pour un soir, dans la mythique salle de L'Olympia.

par

Depeche Mode à Bercy

Oui, cela ne s'invente pas. On m'aurait dit un jour que je verrai Depeche Mode en concert, je lui aurais ri au nez. Parce que personnellement Depeche Mode ça n'avait jamais été ma tasse de thé. Mais vraiment pas. Mais voilà je suis un homme de défi, alors j'ai accompagné la famille et les potos.

par

Marley et moi

Sur sewersurfer en ce moment, on a pas envie de parler de flims qui font l'actualité. On préfère causer de ceux qui sont disponibles pour pas cher et dont on a pas encore parlé. Marley et moi fait partie de ceux-là.

par

Cori & Molly

Un petit pastel réalisé en presque 3 heures, sur fond d'AC/DC. A labase une photo d'une Suicide Girls en compagnie féline trouvée sur le net.

par