Black Swan

Un chef-d'œuvre. Encore Un.

par

Black Swan (impawards.com)

Nina Sayers (Natou Portman) est une jeune danseuse du corps de ballet de New-York. Constamment sous pression, elle vise depuis toujours la perfection, encouragée, poussée, drivée par une mère ultra-possessive (Barbara Hershey). Un jour, elle est finalement choisie par le séduisant directeur de ballet Thomas Leroy (Vincent Cassel) pour le rôle principal du Lac des Cygnes, au détriment de ses consœurs et de l’ancienne gloire du ballet, Beth (Winona Ryder).

D’humiliation en coups bas, la jeune fille va peu à peu perdre la tête, d’autant qu’une rivale, Lily (Mila Kunis), autant séduisante, séductrice, qu’intéressée, va faire son apparition.

A l’époque de The Wrestler, j’avais loué la faculté d’Aronofsky à s’effacer derrière son sujet, à rendre l’histoire fluide sans pour autant avoir recours à des milliers d’artifices. Encore une fois, c’est tout bonnement merveilleux. Caméra à l’épaule, nous accompagnons la fragile Natou dans sa folie, happés que nous sommes dans ce tourbillon. Un sens du cadre, du montage, du découpage qui rend le tout plus qu’immersif : on danse avec Nina, on sombre avec Nina. Pour se faire, Aronofky s’appuie une fois de plus sur le score hypnotique du fidèle Clint Mansell qui fait sien le Lac des Cygnes de Tchaikovski.

Si la petite Natalie n’a pas son oscar pour ce flim, elle ne l’aura jamais. Belle, fragile, sensuelle, dépassée, possédée … elle sort toute la palette. Quelle performance. Face à elle, Mila Kunis en danseuse libérée, tantôt objet du désir, tantôt détestée, est une somptueuse rivale. Comme souvent, Vincent Cassel est on ne peut plus juste en directeur aux relations pour le moins ambigües avec ses danseuses. On ne manquera pas non plus de souligner la belle copie rendue par Barbara Hershey, flippante en mère possessive, danseuse ratée qui vit son rêve à travers sa fille, et par Winona Ryder, qui, si elle n’a pas beaucoup de scènes, arrive quand même sacrément bien à donner de l’épaisseur à son personnage d’ex-n°1 jalousée.

Black Swan est un flim dense, érotique et horrifique, une œuvre fameuse, une expérience unique.

Laisser une trace

  • (will not be published)