Them Crooked Vultures 08.06.10

Mieux vaut tard que jamais, un retour rapide sur une bonne grosse claque reçue le 8 juin dernier au Zenith de Paris.

par

Mieux vaut tard que jamais, un retour rapide sur une bonne grosse claque reçue le 8 juin dernier au Zenith de Paris.

Sur scène trois monstres : à la basse, au clavier et au violon, John Paul Jones (Led Zeppelin), au chant et à la guitare, le frontman des Queens of the Stone Age Josh Homme et à la batterie, le seul et l’unique Dave « Animal » Grohl, ex-batteur de Nirvana, homme à tout faire des Foo Fighters. Un talentueux guitariste additionnel dont le nom m’échappe et le tour était joué, nous étions pris dans une spirale hypnotique du meilleur tonneau.

Car c’est bien de ça qu’il s’agit, de l’hypnose. Avec des musiciens comme ça, on est dans un état second pendant deux heures. Pourtant tout cela s’annonçait sans surprise, le combo n’ayant sorti qu’un seul album, certes exceptionnel. Croire que cela ne laisserait aucune place aux divagations était une lourde erreur. Des morceaux enrichis, magnifiés par trois stars au service de leur p’tit groupe.

On attend maintenant le deuxième album et une nouvelle tournée, qui, espérons-le passera par la France !

Laisser une trace

  • (will not be published)