Rammstein à Bercy, 08.12.09

Les teutons nous rendaient visite le 8 décembre dernier au Palais Ominisport de Paris-Bercy ...

par

bando_rammstein

Que retiendrons-nous de ce concert ? Un POPB complètement blindé. Déjà, rien que ça, c’est la classe. Une première partie, Combichrist, très criarde, musicalement très orientée électro malgré un jeu à 2 batteries pas inintéressant.

On le savait déjà, nos allemands préférés aiment les flammes et les pétards. Autant dire qu’on y allait pour en prendre plein les mirettes. De ce point de vue là, on n’ a pas été déçu. De la pompe à essence de Benzin aux ailes enflammées de Engel, ca a craché pendant une bonne heure et demie sur une scène bien sobre -et non pas d’écrans géants Nico, fallait se mettre plus près ou aller en fosse-.

Musicalement, ca a plutôt pas mal débuté avec trois des meilleures chansons du dernier album. Rammlied, B******* et Waidmanns Heil ont envoyé un bon bois d’entrée, suivi de près par trois « classiques », Keine Lust, Weißes Fleisch, Feuer Freï ! et le petit nouveau Wiener Blut.  Premier point négatif aussi, le son, saturé, vraiment pas terrible. Après vint le premier point d’achoppement avec les collègues présents -hormis le cousin-, Frühling In Paris, que je trouve déjà bien molle en studio. Reste que forcément, une chanson sur Paris, à Paris, avec quelques mots en français –Je ne regrette rieeeeeen-, ça émeut le fan. Ou pas. Mais ça a marché alors je m’incline ^^.  Ich tu dir weh et Liebe ist für alle da sont bien mignonnes, mais ne vaudront jamais un Du riechst so gut, un Mein Teil ou un Sehnsucht. Benzin, Links 2-3-4 et surtout Du Hast ont déjà fait leur preuve. Arrive déjà la fin du set avec Pussy et son joli canon à mousse à la forme évocatrice. Je n’aime pas la chanson, mais la mise en scène était chouette.

Eh oui, c’est déjà l’heure du rappel: les titres de Mutter Sonne et Ich will et le petit nouveau Haifisch qu’ils font un peu durer le temps que Flake fasse un petit tour de canot pneumatique dans le public. J’aurais trouvé ça plus sympa sur Seeman. Le temps d’un petit aller-retour en coulisses -peut-on encore décemment parler de rappel ? – et revoilà Till avec des ailes sur le dos. Bercy siffle, les ailes s’enflamment. Vient le temps d’Engel, dernier titre d’un concert qui aura semblé bien court.

Au final de bien belles sensations -surtout la chaleur lors des épisodes enflammés-, et d’autres un peu moins belles. On regrettera la trop grande place prise par le dernier album dont seuls Mehr et Roter sand ont été omis. Un concert un peu plus long, avec 3-4 titres en plus n’aurait pas été un luxe. M’enfin. Ca restera un beau souvenir.

Setlist -d’aussi loin que je me souvienne – 1. Rammlied 2. B******** 3. Waidmanns Heil 4. Keine Lust 5. Weißes Fleisch 6. Feuer frei! 7. Wiener Blut 8. Frühling in Paris 9. Ich tu dir weh 10. Liebe ist für alle da 11. Benzin 12. Links 2-3-4 13. Du hast 14. Pussy 15. Sonne 16. Haifisch ou Ich will 17. Haifisch ou Ich will 18. Engel

Des jolies photos de fan ici, les vidéos sur youtube, cherchez !

Laisser une trace

  • (will not be published)