Un top 10 moujik 2008 ?

J'en ai fait un l'an dernier, alors pourquoi pas cette année ? En fait la principale question, c'est y-a-t-il 10 albums à retenir en 2008 ? Et quand j'attaque cette bafouille, je dois vous avouer que je n'y ai absolument pas réfléchi ^^

par

J’en ai fait un l’an dernier, alors pourquoi pas cette année ? En fait la principale question, c’est y-a-t-il 10 albums à retenir en 2008 ? Et quand j’attaque cette bafouille, je dois vous avouer que je n’y ai absolument pas réfléchi ^^

Bon alors, par où commencer ? Recensons déjà les galettes acquises en 2008 :

  • These are the good times people / Presidents of the United States of America
  • The Fabled City / The Nightwatchman
  • Sleep through the Static / Jack Johnson
  • Public / Les Fatals Picards
  • One Day as a Lion / One Day as a Lion
  • Nobody Left to Crown / Richie Havens
  • My Blueberry Nights OST / Various comme on dit outre-quevin
  • Motörizer / Motörhead
  • Here we stand / The Fratellis
  • Have another ball ! / Me First & the Gimme Gimmes
  • Float / Flogging Molly
  • Dreaming of Revenge / Kaki King
  • Conquer / Soulfly
  • Black Ice / ACDC
  • [edit] Runnin’ Wild / Airbourne

Auxquels je pourrai ajouter, même si, honte à moi, je ne les ai pas encore acheté :

  • Our bright future / Tracy Chapman
  • 4:13 Dream / The Cure

Finalement on a quinze prétendants à la succession du Echoes, Patience, Silence & Grace des Foo. Comme vous pouvez le constater, il y a du poids lourd cette année (ACDC, Motörhead) et du désormais fétiche (Flogging Molly, Nightwatchman, Kaki King). Mais allons-y pour 10 albums à posséder. Ou pas.

  1. [Edit] Runnin’ Wild (Airbourne

    Voilà Marshall, mon erreur est corrigée. Dernière fois que je me fie au date des CDs ou de mes MP3s -faits d’après mes disques achetés à prix d’or, cela va de soit-. Le grand vainqueur donc c’est Airbourne. Un premier CD plein d’envie, de pêche, de riffs youngiens. Bref du bonheur à faire hurler dans la caisse le matin.

  2. Black Ice (ACDC) & Float (Flogging Molly)


    Je n’ai pu les départager. En terme de plaisir d’écoute, ils se valent, et dans les deux cas l’originalité n’est pas forcément de mise, même si AC/DC laisse ouïr des élans Led Zeppeliniens et que Flogging Molly touche de plus en plus à ses racines, côtoyant toujours un peu plus les Pogues. Deux très bons albums, qui ne font pas tâches dans leurs discothèques respectives, mais qui ne constituent pas non plus des sommets dans leurs carrières.

  3. These are the good times people ! (The Presidents of the USA)

    Peut-être que parce que dans mon esprit étroit, l’album est à jamais associé à l’excellent concert du Trabendo. Parce qu’à la base cet album, j’ai eu du mal à m’y faire. C’était sympa mais bon, c’est pas les Pres’ des débuts. Et force est d’avouer, que d’écoute en écoute, les mélodies font leur chemin et ne vous quittent plus. Un sacré condensé de bonne humeur à consommer sans modération.

  4. The Fabled City (The Nightwatchman)


    Deuxième album solo pour Tom Morello aka The Nightwatchman. L’effet de surprise n’agit plus mais la qualité est toujours là. De jolies mélodies, plus d’effets, peut-être plus de pêche aussi, des bons textes, moins marquants, le miroir d’une époque comme on dirait dans les milieux autorisés.

  5. Dreaming of Revenge (Kaki King)

    La classe. Si l’americaine rêve de vengence, nous on rêve tout court à l’écoute de son album. Moins orienté guitare solo que les précédents, la petite Kaki pousse un peu plus la ritournelle. On aime ou on aime pas, moi j’aime beaucoup sa petite voix enfantine. C’est doux, reposant, plein de bon goût donc.

  6. Public (Les Fatals Picards)

    Les Pres’ sont un concentré de bonne humeur, Les Picards aussi. Et en français en plus. Aucune raison de bouder cette captation de leur concert à . On y retrouve un bon condensé de leurs précédents efforts. Aucun scandale à ce qu’on reparle ici donc ^^

  7. Motörizer / Motörhead

    Du Motörhead pur jus ce Motörizer. Sans surprise donc, mais toujours aussi efficace. Moins bon que ses prédécesseurs Kiss of Death et surout Inferno, ca reste d’un niveau plus que correct.

  8. Nobody left to crown (Richie Havens)

    Le retour d’un vétéran de Woodstock. Armé d’une simple guitare sèche, celui qui pourrait être le grand père de Ben Harper nous enchante les esgourdes pendant une douzaine de titres de bon voire de très haut niveau.

  9. My Blueberry Nights OST

    Oui bon, il est sorti en 2007, c’est vrai. Sinon il était classé plus haut … Assurément pas le meilleur flim de Wong-Kar wai, mais très certainement une des plus belles BO/Compil de la fin 2007. Des douceurs de Cat Power et Norah Jones au blues de Ry Cooder on a droit à une bien apaisante palette.

  10. Les autres

    Sleep through the Static (Jack Johnson) est assurément un bon album pour faire le vide dans sa tête, c’est comme d’habitude très joli. Conquer (Soulfly). Si vous aimez déjà Soulfly allez-y. Sinon, passez votre chemin. Ca n’évolue pas beaucoup, mais c’est du bon metal. Deux ans après l’excellent Costello Music, le trio écossais The Fratellis revient avec Here we stand. 11 bons titres entre gentille pop et gentil rock. Sympatoche mais ca ne vaut pas la précédente galette.  Have another ball ! (Me First & the Gimme Gimmes). Pour fêter les 10 ans du cover band, sortons les faces B du premier album ! Pas déplaisant, mais un peu facile pour la bande à Fat Mike (NOFX) et Shiflett (Foo Fighters). On l’aura attendu l’album solo de Zack de la Rocha (Rage against the Machine). One day as a Lion (éponyme) puisque c’est son nom, est assurément la déception de l’année. 5 titres longuets, répétitifs. Dommage, d’autant que le très bon titre composé pour la BO de Fahrenheit 9/11 n’y figure même pas.

2 traces

  1. Marshall Banana

    Il est clair que ce qui ressort d’année en année, c’est que les grands groupes s’essoufflent et ont tendance à resservir la même soupe : elle a parfois très bon goût (AC/DC, Motörhead) , mais pour ma part , l’album des Pres’ est quand même et de loin le moins bon de toute leur discographie (des bons morceaux sympas mais rien de transcendental, mais effectivement je ne les ai pas vu en concert …). Quant aux artistes qui avaient marqué par un premier album de grande qualité comme the Nightwatchman ou The Fratellis, c’est toujours l’éternel souci de la confirmation : ce sont de beaux efforts mais bien en retraits de leurs glorieux débuts.

    Et effectivement l’album de Tracy Chapman est une fois de plus très bon (pléonasme), et je ne parle même pas du dernier Cure, qui est vraiment d’une très grande classe : il fait parti de mon top 3 de l’année avec Black Ice… et un album de 2007 (mais sorti en 2008 par chez nous) qui curieusement ne fait pas parti de la liste du sieur Kuro ( un léger oubli, c’est humain ^^) : le somptueux Runnin’ Wild d’Airbourne (wouuuuuuuuuuuuuuuuh !)

  2. kuroneko7

    Effectivmon mon bon monsieur, si on retourne le cd, c’est écrit 2007, même si on l’a bel et bien acheté en 2008. C’est chié parce que pour le coup ça aurait bien relevé ce top 10 au final plutôt calme.

    Bon c’est corrigé ^^

Laisser une trace

  • (will not be published)