PUSA au Trabendo

Avant d'attaquer les gros morceaux de ces dernières semaines (Gros Bruce et les potes Iron), j'ai envie de revenir un peu en arrière. Nous nous trouvons quelques jours avant les Rage, le cousin et moi avons rendez-vous à un authentique concert Rock'n'roll, chose bien rare ces derniers temps. Sur la scène du Trabendo le 29 mai dernier, Ladies & Gentleman, les Présidents of the United States of America !

par

Presidents of the United States of America

Avant d’attaquer les gros morceaux de ces dernières semaines (Gros Bruce et les potes Iron), j’ai envie de revenir un peu en arrière. Nous nous trouvons quelques jours avant les Rage, le cousin et moi avons rendez-vous à un authentique concert Rock’n’roll, chose bien rare ces derniers temps. Sur la scène du Trabendo le 29 mai dernier, Ladies & Gentleman, les Présidents of the United States of America !

Je vais commencer par vous garantir que Oui ils existent encore, puisque c’est la question à laquelle j’ai dû répondre un bon nombre de fois avant et après le concert. Pour beaucoup, les Pres’ ou les PUSA, c’est comme vous voulez, c’est Lump et Peaches, voire Video killed the Radio Star. C’est bien dommage, d’autant qu’au cour de cette charmante soirée dans cette charmante petite enceinte (où, au passage, Airbourne passe le 2 décembre, mais je dis ça, je dis rien), on aura eu droit à un joli éventail du répertoire des trois garçons -dont un a changé avec le temps d’ailleurs-.

En plus, ils ont attaqué cash par trois de mes préférées, We’re not gonna make it, suivi de Volcano et de Kitty où on se serait cru l’espace de quelques meaoooow dans le plus grand rassemeblement de chats de Paris. Panard, panard.
Suit Mixed up SOB, premier single gentiment pêchu du non moins gentil dernier album des boys. Classiques et extraits du dernier album s’enchaînent à merveille devant une assistance certes pas bien nombreuse, mais totalement dévouée au trio. Le charme des petites salles. Des p’tiots s’amusent à slamer pendant que Ballew et des potos prennent un panard évident à jouer. Chris qui n’oublie d’ailleurs pas de parler avec les fans dans un français qui n’appartient qu’à lui, ou qui n’hésite pas non plus à choisir une assistante dans le public pour traduire.

Musicalement, ce fut grand, l’ambiance parfaite. Il n’y avait qu’à voir les trois bonhommes donner l’accolade aux premiers rangs pendant quelques minutes après la fin du concert pour se convaincre de l’évidente bonne foi de ces gars-là. Envie de dire Keep up the good work !

Et à ceux qui les croient disparu, je n’aurais qu’une chose à dire, achetez leurs albums !

Setlist:
1 We’re Not Gonna Make It
2 Volcano
3 Kitty
4 Mixed up S.O.B.
5 Munky River
6 Peaches
7 Ladybug
8 Bug City
9 Boll Weevil
10 Flame is Love
11 Lump
12 Shreds of Boa
13 Rot in the sun
14 Dune Buggy
15 Deleter
16 Back Porch
17 Mach 5
18 Video Killed the Radio Star
——————————————–
19 Ca plane pour moi
20 French girl
21 Kick out the Jams

Laisser une trace

  • (will not be published)