Presque un Top 10 ….

Pas si évident que ça de sortir 10 albums de cette année 2007, alors vous verrez, c’est plus proche d’un...

par

Pas si évident que ça de sortir 10 albums de cette année 2007, alors vous verrez, c’est plus proche d’un top 8 avec des bonus que d’un vrai top ten franc et définitif.

Il y a des trucs comme ça qui sonne comme des évidences. Echoes, patience, etc est un grand, un très grand album, celui de l’année très certainement, et je casserai la gueule à quiconque dira le contraire. Varié, péchu, maitrisé de bout en bout, ce chef d’oeuvre se doit de figurer dans votre collection.
Autant la première place était réservée depuis septembre, autant ce qui suit n’est pas forcément par ordre de préférence… encore que… ah oui mais non.

Ah Tom Morello aka the Nightwatchman. Rares sont les journées où je n’écoute pas un titre de son premier album solo. Loin des Rage et d’Audioslave, le Nightwatchman réalise un album folk du meilleur goût, sans fioriture, aux textes et aux mélodies impeccables. Two thumbs up !

Meaaaaooooow ! La Classe, la vraie, la belle. D’album en album, la belle Norah affiche une belle progression.Qu’il est loin le temps de Come away with me ! Une telle grâce, ça fait rêver. Somptueuse troisième galette.

Loin de System of a Down (enfin pas tant que ça, vu que Dolmayan est aux fûts) le grand Serj sort son premier album solo. Comme son collègue d’Axis of Justice Tom Morello, il s’en sort plus que haut la main. Ne reniant pas une seule seconde le metal qui l’a fait connaître, il délivre une bonne dizaine de titres aux petits oignons, très très loin du dernier effort de SOAD. Dire que les anglais ont pu le voir en première partie des Foo. J’enrage.

Avant de nous réjouir lors de l’un des plus beaux concerts de l’année 2007 au Zénith de Dijon début octobre, le John Butler Trio a sorti son Grand National, qui ne fait pas tâche après le fabuleux live à St-Gallen ou Sunrise over Sea. Lorgnant sur Ben Harper ou Tracy Chapman, l' »australien » et sa troupe sont un enchantement pour les écoutilles.

Comment diable j’aurais pu faire un top10 sans les Dropkick, hein comment ? Bon c’est vrai que ce n’est pas leur meilleur. Je l’ai cru pendant un temps, c’est vrai. Ce n’est pas Do or Die ou Blackout, mais merde, une pêche pareille ca fout le gourdin !

Surpriiiiiiiise ! Une bande originale. J’entends d’ici un certain journaliste domicilé à Altkirch gueuler comme un putois, mais diantre qu’il continue, je m’en savonne. La BO du dernier Bourne composée par John Powell est à la hauteur du film: rythmée et sanguine, conclue par un morceau de Moby qui file encore des p’tits frissons.

Le rayon de soleil du début d’année. De bons textes fendards, des arrangements sympas; le dernier album des Fatals Picards est plus qu’une jolie réussite, même si on n’atteint pas le niveau d’un Droit de Véto.

Maintenant je triche un peu

Voilà c’est sans complexe que je triche avec deux deux bestofs que je vous classe à égalité. Led Zepp , j’avoue j’éai redécouvert cette année avec grand plaisir, Police, on y était au SdF pour la reformation, on a amidonné sévère. Deux double-galettes à se procurer au plus vite.

J’en entends pester d’ici: »Oui alors les Fratellis, il est sorti en 2006 machin machin… » Oui et Merde. J’ai découvert ce trio écossais cette année grâce à Chelsea dagger, formidable morceau bourré à la pêche. L’album -qui est leur premier- est du même tonneau. Vivement le deuxième.

Laisser une trace

  • (will not be published)