Daredevil

Ils le vendent ça ???

par

Ils le vendent ça ???

Bon, j’avoue, je n’aime pas les films de super-héros, à part les Batman de Burton, et le dernier opus de la chauve-souris avec Christian Bale. J’ai souffert devant Spiderman, je me suis endormi devant X-Men, bref ça partait relativement mal avant de voir DD, et ça n’a pas raté…

Quoique, pendant le 1er quart d’heure, je me suis surpris à être vaguement intéressé par l’intrigue, le personnage et ses complexités, ses états d’âme… Mais, soudain, le rire a pointé le bout de son nez pour ne plus me quitter jusqu’à l’apothéose finale que je trouve d’un grotesque absolument enchanteur.

Bon, je m’explique sur ma critique quelque peu négative :
– Ben Affleck dans le rôle titre, qui une nouvelle fois est extraordinaire de médiocrité ; même avec son costume il n’est pas crédible, c’est sensationnel (suit-il des cours de comédie ? Si oui je veux l’adresse…)
– Des scènes de combats ridicules (la « bataille » musclée (déconnade, déconnade wink) entre Affleck et Garner dans le jardin d’enfants est si mal chorégraphiée qu’elle m’a fait penser à une mauvaise, mais alors très mauvaise parodie de Buffy contre les Vampires)
– Le grandiose Colin Farrell tongue, dont le jeu est d’une justesse à couper le souffle (ah les jolies grimaces, il fait très peur le bougre !!!). Finalement, il n’y a guère que Joël Schumacher qui sache faire jouer ce bonhomme-là (je n’ai pas vu « Alexandre » d’Oliver Stone, film dont je ne doute pas un instant de la qualité, mais qui me fait tout de même très peur avec ce trublion, qui plus est péroxydé pour jouer un empereur de quelque envergure…)
– Le reste du casting, au diapason (qu’elle est loin « La Ligne Verte » !! n’est-ce pas Mr Michael Clarke Duncan) si ce n’est peut-être Jon Favreau qui sauve le film du naufrage complet pour moi
– Et surtout, surtout, l’incroyable sentence finale qui m’a fait pleurer de rire : « La lutte entre le Bien et le Mal est sans fin, car le Mal survit toujours … grâce aux méchants ». N’en jetez plus la coupe est pleine laughing

Bon bref, sinon c’est pas si mal filmé que ça, le réalisateur semble loin d’être un mauvais, y a tout de même quelques mouvements de caméra sympatoches, dommage qu’il n’ait pas l’histoire qui va avec. La bande-son est pour les fans de groupes comme Evanescence (un beurk de plus pour ma part)

J’avoue également que je n’ai vu que le film en VO (la VF vaut peut-être le coup d’oeil). Je n’ose même pas imaginer ce que vaut la version cinéma (puisque tout le monde dit que la version du réalisateur est beaucoup mieux, je m’interroge : est-ce humainement possible de faire pire que ceci ??)

Quoiqu’il en soit, ce film aura eu un mérite, celui de me faire bidonner comme rarement.

Bref j’arrête d’être méchant, mais j’avoue que ce n’est pas encore ce splendide blockbuster qui va me réconcilier avec les superhéros US.

Quoique, faudrait peut-être que je regarde Elektra…

Laisser une trace

  • (will not be published)