Macross Zero

Arf... J'en attendais peut-être trop de cette énième resucée d'une franchise qui a été traitée avec plus ou moins de bonheur depuis 20 ans

par

Macross Zero

Arf… J’en attendais peut-être trop de cette énième resucée d’une franchise qui a été traitée avec plus ou moins de bonheur depuis 20 ans

Bon l’histoire se situe avant le début de Macross (d’où l’idée du 0, histoire de faire un petit côté Genèse qui va bien), quelques années après que le SDF-1 se soit écrasé sur Terre. Les forces armées des Nations Unies et celles des anti-Nations Unies se livrent une bataille sanglante depuis la découverte de la technologie que renfermait le vaisseau extra-terrestre… C’est à l’intérieur des Nations Unies que se trouve Shin Kudo, le héros de l’histoire, qui va atterir accidentellemnt sur une petite île retranchée du monde, après avoir été sérieusement touché. Il va y découvrir une atmosphère singulière et mystique, qui sera le centre de l’ultime bataille pour la paix…

Voilà pour résumer le synopsis, qui n’est pas vraiment un modèle du genre. Loin de moi l’idée de dire que cette courte série d’OAV (5 au total) est mauvaise: non, non. La 1ère OAV se suit avec intérêt et curiosité, mais les suivantes sont déjà beaucoup moins accrocheuses à mon goût. On a la sensation que les auteurs ont trouvé un postulat de base somme toute intéressant, mais qu’ils ont eu les pires difficultés à broder autour quelque chose de convaincant, ce qui se ressent lors du visionnage. La dernière OAV reste cependant très prenante grâce à une dramaturgie finale fort bien amenée et assez poignante.
Cependant, le niveau technique de ces animés est absolument splendide : on en prend plein les mirettes, ca crache de partout, les combats aériens sont sensationnels, encore plus beaux que ceux de Macross Plus, c’est pour dire ; mais, il est un peu ennuyeux de se rendre compte que les Valkyries semblaient beaucoup plus avancées que pour Macross : anachronisme, quand tu nous tiens…
Quant à la musique, qui constituait jusqu’alors un des points phares de toute bonne série Macross qui se respecte (remember les chansons de Lynn Minmay ou les compositions planantes de l’amie Yoko Kanno, c’est du bonnard, c’est du tout bon), ici on a droit à une musique d’ambiance sans grandes envolées, et encore moins de frissons… Pire, la chanson qui clôt nombre d’OAVs est une ignoble bouillie annonée en français (Arghh, c’est insupportable…), encore pire que le franco-baragouignage présent dans Macross Plus : c’est le véritable point noir de la série.

Bref, pour célébrer les 20 ans de cette série archi culte, on aurait été en droit d’attendre un peu mieux ; mais bon, gageons que la prochaine sera d’un calibre digne de l’originale, et rien ne nous empêche de nous replonger dans les références déjà existantes (que ce soit le film, la série ou les OAVs, ya quasiment que du tout bon) : c’est tellement beau que ça serait dommage de s’en priver.

Laisser une trace

  • (will not be published)